Egypte

Egypte : arrestation d’un opposant au régime des Frères musulmans

L'opposant Ahmed Maher, en octobre 2011, au Caire.
L'opposant Ahmed Maher, en octobre 2011, au Caire. AFP PHOTO / KHALED DESOUKI

Le Mouvement du 6 avril était en première ligne de la révolte en Egypte, il y a deux ans. Depuis, il est passé dans l'opposition au président Mohamed Morsi. L'opposition a vivement réagi à l'arrestation du fondateur de ce mouvement. Ahmad Maher a été interpellé vendredi 10 mai, à l’aéroport du Caire, alors qu'il revenait d’une conférence aux Etats-Unis.

Publicité

Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

Selon des sources policières, Ahmad Maher a été arrêté pour interrogatoire par le parquet général dans le cadre d’une plainte pour « manifestations et violences devant le domicile du ministre de l’Intérieur ».

Lors de son séjour américain, Ahmad Maher avait indiqué que son mouvement ferait pression sur le gouvernement et les Frères musulmans pour qu’ils abandonnent leurs « pratiques dictatoriales ».

Le Mouvement du 6 avril avait soutenu Mohamed Morsi dans sa course à la présidence. Les alliés sont devenus des ennemis quand le président Morsi s’est doté de super-pouvoirs en novembre. Depuis lors, le Mouvement du 6 avril est de toutes les manifestations contre le régime des Frères musulmans. Un activisme qui a valu à plusieurs de ses membres de se faire arrêter un peu partout en Egypte.

Pour l’opposition égyptienne, l’arrestation d’Ahmad Maher est une nouvelle démonstration de la volonté des Frères musulmans de réprimer leurs adversaires politiques encore plus durement que l’ex-président Moubarak.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail