Arabie saoudite

Coronavirus: l'Arabie saoudite joue la carte de la transparence

Le coronavirus vu sous un microscope électronique.
Le coronavirus vu sous un microscope électronique. AFP

Le coronavirus ne cesse de progresser en Arabie saoudite. Les autorités sanitaires recensent 15 morts et une 31eme personne infectée ce week-end. C’est sans doute pour éviter ce vent de panique qui a soufflé dans l’est de l’Arabie saoudite en début de semaine que les autorités sanitaires ont renforcé les moyens de communication. Plus de transparence, c’est en tout cas la carte politique que le ministère saoudien de la Santé veut jouer vis-à-vis d’une population inquiète.

Publicité

Avec notre correspondante à Riyad, Clarence Rodriguez

La population saoudienne peut désormais s’informer en temps et en heure de l’évolution du coronavirus, sur le nombre de victimes et les lieux où le virus sévit. Des mesures préventives sont également dispensées sur ce nouveau portail.

Les Saoudiens inquiets peuvent consulter des communiqués de presse, visionner des vidéos, ou se rendre sur les sites de réseaux sociaux. Un numéro vert est mis à la disposition de toute personne qui désirerait poser en direct des questions à des spécialistes d’infectiologie.

Khalid Mirghalani, le porte-parole du ministère saoudien de la Santé, confirme la volonté des autorités sanitaires de jouer avant tout la carte de la transparence. Une démarche plutôt surprenante, inhabituelle dans ce pays conservateur et hermétique. Mais c’est surtout une manière aussi de prouver que la lutte contre le coronavirus dans le royaume est prise avec sérieux par le comité saoudien des maladies infectieuses.

Rappelons qu’à ce jour l’Arabie saoudite est le pays qui recense le plus de morts au monde : quinze décès et trente et un cas infectés par le virus depuis l’été dernier. D’après le ministère de la Santé, des cas d’infection ont été détectés à Riyad et à Jeddah.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail