Accéder au contenu principal
Liban / Israël

Liban: le chef du Hezbollah revendique une attaque contre l'armée israélienne

Hassan Nasrallah promet de nouvelles attaques si Israël s'introduit de nouveau en territoire libanais.
Hassan Nasrallah promet de nouvelles attaques si Israël s'introduit de nouveau en territoire libanais. REUTERS/Manar TV via Reuters Tv
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Dans une interview télévisée, le chef du Hezbollah libanais, Hassan Nasrallah, a revendiqué ce mercredi 14 août les deux explosions qui ont blessé des soldats israéliens il y a une semaine. C'est la première fois depuis la guerre de 2006 entre Israël et le Hezbollah que le puissant parti armé libanais revendique une opération contre l'armée israélienne.

Publicité

Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

Pour la première fois depuis la guerre de juillet-août 2006, le Hezbollah a revendiqué une action militaire contre l’armée israélienne au sud du fleuve Litani, une région libanaise où sont déployés plus de 10 000 casques bleus des Nations unies.

Dans une interview accordée à la chaîne de télévision panarabe Al-Mayadeen, le chef du parti, Hassan Nasrallah, a déclaré que ses hommes ont fait exploser des bombes lors du passage d’une patrouille israélienne qui s’était introduite en territoire libanais. L’embuscade tendue le 7 août avait fait quatre blessés dans les rangs israéliens.

Selon Hassan Nasrallah, il s’agissait d’une opération bien ficelée. « Et ce ne sera pas la dernière », a-t-il assuré. « Si nous décelons une nouvelle incursion, nous lui ferons face de la manière que nous jugerons appropriée. Nous ne permettrons pas aux Israéliens de pénétrer en territoire libanais », a-t-il encore affirmé.

Dans cette interview de trois heures recueillie dans un endroit secret, le chef du Hezbollah a réaffirmé l’engagement de son parti en Syrie, aux côtés des troupes du président Bachar el-Assad. Il a en outre nié toute implication du Hezbollah dans l’enlèvement de deux pilotes de ligne turcs sur la route de l’aéroport de Beyrouth le 9 août dernier.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.