Thaïlande

Deux iraniens condamnés en Thaïlande pour complot contre des diplomates israéliens

Saeid Moradi (dans le fauteuil) et Mohammad Khazaei ont été condamnés pour un complot contre des diplomates israéliens, le 22 août 2013 à Bangkok .
Saeid Moradi (dans le fauteuil) et Mohammad Khazaei ont été condamnés pour un complot contre des diplomates israéliens, le 22 août 2013 à Bangkok . REUTERS/Chaiwat Subprasom

En Thaïlande, deux Iraniens viennent d'écoper de lourdes peines : 15 ans de prison pour l'un et la perpétuité pour l'autre. Ils sont accusés d'avoir préparé une attaque contre des diplomates israéliens. Et même si aucun diplomate n'avait été touché, les bombes avaient explosé l'an dernier à Bangkok.

Publicité

Les deux hommes assurent qu'ils étaient venus en Thaïlande en simples touristes, et qu'ils avaient trouvé les bombes par hasard dans le placard de la maison qu'ils louaient. L'une aurait explosé tout de suite, et c'est en courant jeter les autres dans un canal que l'un des deux hommes a eu les jambes arrachées. Mais pour les procureurs, l'histoire est tout autre puisque les bombes auraient été délibérément jetées sur un taxi et sur des policiers qui s'approchaient.

A l'époque, des attaques contre des diplomates israéliens venaient d'avoir lieu en Géorgie et en Inde, et Israël avait aussitôt accusé l'Iran. Pour l'ambassadeur israélien en Thaïlande, cette série d'attentats prouve « l'engagement de l'Iran en faveur du terrorisme dans le monde », et il espère que d'autres pays rejoindront la Thaïlande dans son combat contre le terrorisme.

Le régime de Téhéran a, quant à lui, toujours nié son implication dans cette affaire. Aucun représentant de l'ambassade iranienne n'était d'ailleurs présent lors du procès.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail