Egypte

Egypte: l'aide financière du FMI se fait attendre

Christine Lagarde en mars dernier.
Christine Lagarde en mars dernier. REUTERS/Eric Vidal
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), laisse peu d'espoir à l'Egypte, qui attend de recevoir rapidement l'aide financière dont elle a grand besoin. Les conditions de l'intervention du FMI dans ce pays ne sont pas réunies en raison des troubles politiques et sociaux.

Publicité

Le plan d'aide du FMI à l'Egypte, d'un montant de 4,8 milliards de dollars, est au point mort. Et il risque de le rester un moment, au moins tant qu'une certaine stabilité n'aura pas été rétablie dans le pays.

La directrice générale du Fonds réaffirme qu'elle est tout à fait prête à soutenir le peuple égyptien dans cette période difficile. Mais pour l'instant, les conditions de cette aide ne sont, dit-elle, clairement pas réunies.

Fin 2012, le FMI et l'Egypte étaient parvenus à un accord de principe sur cette aide financière. Mais les négociations qui devaient le finaliser ont été interrompues en raison de l'aggravation du climat politique et social.

La situation économique pâtit lourdement des troubles encore en cours. La croissance est faible et le chômage progresse. Les revenus extérieurs liés notamment au tourisme se sont effondrés.

En revanche, l'Arabie saoudite, le Koweït et les Emirats arabes unis ont promis à l'Egypte une aide de 12 milliards de dollars dont 5 milliards sont déjà parvenus au Caire.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail