Accéder au contenu principal
Egypte / Médias

Plusieurs chaînes, dont al-Jazira, fermées en Egypte

Blocage militaire autour de la place Ramsès au Caire le 17 août: la chaîne al-Jazira Egypte suivait en continu les événements sur le terrain.
Blocage militaire autour de la place Ramsès au Caire le 17 août: la chaîne al-Jazira Egypte suivait en continu les événements sur le terrain. REUTERS/Youssef Boudla
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Egypte, la cour administrative du Caire a décidé la fermeture de quatre chaînes de télévision proches des Frères musulmans dont notamment al-Jazira Egypte. La décision fait suite à une plainte déposée par le chef du parti Justice sociale, une petite formation de gauche.

Publicité

Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

La cour administrative du Caire a justifié sa décision par le fait que les quatre chaînes n’avaient pas un permis de diffusion légal. Une décision exécutoire jusqu’à une éventuelle acceptation de l’appel.

Ce jugement qui ne va pas vraiment affecter la diffusion d’al-Jazira Egypte puisque la chaîne émet depuis près de deux mois à partir du Qatar. Par contre, il pourra être utilisé par les autorités pour empêcher les journalistes de la chaîne de procéder à la couverture sur le terrain.

Al-Jazira est devenue la bête noire des autorités depuis la destitution du président Mohamed Morsi le 3 juillet dernier. La chaîne consacrait une couverture presque en continu du sit-in des Frères musulmans à Rabaa al-Adawiya avant sa sanglante dispersion. Elle était une des rares tribunes où les dirigeants Frères musulmans, frappés de mandats d’arrêt, s’exprimaient.

La chaîne procédait aussi à une couverture exhaustive des manifestations des Frères musulmans en Egypte. Une chaîne prise à partie par les médias égyptiens, publics et privés, à cause de sa couverture qu’ils qualifiaient de biaisée.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.