Accéder au contenu principal
Syrie

Les clés de la crise syrienne

AFP/Joseph Eid

Le conflit sanglant qui frappe la Syrie depuis deux ans et demi semble plus que jamais dans l’impasse. La « ligne rouge » fixée par les Etats-Unis a été franchie le 21 août dernier et les risques d’embrasement régional augmentent. La résolution 2118 de l’ONU, votée le 27 septembre, sur le démantèlement de l’arsenal chimique du régime risque de ne pas avoir d’effets directs sur le terrain.

Publicité

Le conflit sanglant qui frappe la Syrie depuis deux ans et demi semble plus que jamais dans l’impasse. La « ligne rouge » fixée par les Etats-Unis a été franchie le 21 août dernier et les risques d’embrasement régional augmentent. La résolution 2118 de l’ONU, votée le 27 septembre, sur le démantèlement de l’arsenal chimique du régime risque de ne pas avoir d’effets directs sur le terrain. Dans le pays, le clan Assad, de plus en plus restreint, persiste à rester au pouvoir, soutenu par Moscou, Téhéran et Pékin qui l’aident politiquement et militairement. Le régime est par ailleurs assuré désormais de ne pas être la cible de frappes punitives franco-américaines. En face, l’opposition politique en exil se révèle incapable de s’unir. Et il en va de même pour les rebelles qui se battent sur le front et les dissensions entre eux deviennent de plus en plus la norme. Au risque d’un éclatement total de cette opposition qui ne profiterait qu’à Bachar el-Assad.

 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.