Koweït / Syrie

Syrie: la conférence des donateurs promet 2,4 milliards de dollars

Ban Ki-moon et le ministre des Affaires étrangères du Koweït, Sabah al-Khaled al-Sabah.
Ban Ki-moon et le ministre des Affaires étrangères du Koweït, Sabah al-Khaled al-Sabah. YASSER AL-ZAYYAT / AFP

2,4 milliards de dollars. C’est la somme promise par les donateurs pour les victimes de la guerre en Syrie, réunis en conférence à Koweït city. Bien que conséquent, le montant est bien moins élevé que les 6,5 milliards visés par les organisateurs.

Publicité

C’est le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, qui a annoncé les promesses de dons aux représentants de quelques soixante-dix pays réunis à Koweït city. Le pays hôte de la conférence va verser la principale contribution, 500  millions de dollars, suivi par les Etats-Unis qui se sont engagés à une aide supplémentaire de 380 millions.

La Grande-Bretagne est prête à donner 164 millions, le Japon 180 millions, la Norvège 75 millions et les trois riches monarchies du Golfe – l’Arabie Saoudite, le Qatar et les Emirats arabes – 60 millions de dollars chacune.

Le double nécessaire pour aider les réfugiés syriens

A une conférence similaire il y a un an, les donateurs avaient réuni un milliard et demi de dollars. Mais la situation s’était dramatiquement détériorée depuis.

Ainsi, la somme annoncée à la conférence qui vient de s’achever correspond au montant nécessaire à plus de neuf millions de personnes qui attendent de l’aide en Syrie même. En revanche, il faudrait ajouter presque le double pour pouvoir vraiment aider les réfugiés syriens à l’extérieur du pays.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail