Accéder au contenu principal

Le Yémen va devenir un Etat fédéral

Sanaa.
Sanaa. Wikimedia Commons
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le Yémen deviendra un Etat fédéral constitué de six provinces. Une décision prise dans le cadre d'un vaste dialogue national pour tenter de calmer les habitants du sud du pays qui s'estiment discriminés depuis la réunification du pays.

Publicité

Le Yémen moderne est né en 1990 de l'union de la République arabe du Yémen (au nord, avec Sanaa comme capitale) et de la République démocratique du Yémen, ouvertement marxiste et proche de Moscou, avec Aden comme capitale.

Mais il faudra une guerre meurtrière en 1994 pour qu'enfin les deux Yémen n'en fassent plus qu'un. Depuis, les habitants du sud se sont révoltés à plusieurs reprises en s'estimant lésés par rapport au nord du pays. C'est en partie pour stopper cette vague de colère, qui ne s'est jamais vraiment éteinte, qu'une commission présidée par le chef de l'Etat a procédé à ce découpage.

Aden deviendra donc une ville administrative et économique dotée d'un statut spécial. Sanaa, pour sa part, reste capitale du pays avec un statut spécial également.

Il en faudra plus toutefois pour contenter les délégués du sud du pays. Quatre autres provinces sont créées. Mais rien ne dit que les rebelles zaïdites chiites du nord, par exemple, soient satisfaits eux aussi. Ce découpage sera inclus en tous cas dans la future Constitution. Cette dernière doit être élaborée dans un délai d'un an et être suivie ensuite par la tenue d'élections générales.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.