Israël

Israël: l'ancien Premier ministre Olmert jugé coupable de corruption

L'ancien Premier ministre Ehud Olmert attend son verdict au tribunal de Tel Aviv, le 31 mars 2014.
L'ancien Premier ministre Ehud Olmert attend son verdict au tribunal de Tel Aviv, le 31 mars 2014. REUTERS/Dan Balilty/Pool

En Israël, l'ex-Premier ministre Ehud Olmert a été reconnu coupable de corruption par un tribunal de Tel Aviv. Il était accusé d'avoir touché des pots-de-vins dans un énorme scandale immobilier. C'est une première pour un chef de gouvernement.

Publicité

Avec notre correspondante à Jérusalem,  Murielle Paradon

Ehud Olmert, en tenue décontractée, portant une simple chemise bleue, a affiché un visage fermé à l'annonce du jugement. Il n'a fait aucun commentaire.

L'ex-Premier ministre a été reconnu coupable de corruption. Il aurait reçu au moins 500 000 shekels (soit plus de 100 000 euros) de pots-de-vin pour avoir facilité la construction de l'immense complexe immobilier Holyland, sur les hauteurs de Jérusalem. Il était à l'époque, entre 1993 et 2003, maire de la ville. Le juge a dénoncé un système politique corrompu durant des années, et a accusé Ehud Olmert d'avoir menti à la Cour. La sentence a été remise à plus tard.

C'est un coup dur pour ce ténor de la vie politique en Israël, âgé de 68 ans : premier édile de Jérusalem, plusieurs fois ministre puis chef du gouvernement à partir de 2006, année durant laquelle Israël était engagé sur plusieurs fronts en même temps : à Gaza, lors de l'opération « pluies d'été », puis juste après contre le Hezbollah au Liban, pendant l'été. Une guerre qui avait été un cuisant échec.

Ehud Olmert avait eu à rendre des comptes. Et finalement, en 2009, il avait dû quitter ses fonctions, poussé à la démission, à cause, déjà, de plusieurs affaires de corruption.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail