Syrie / Turquie

Attentat à la voiture piégée contre des civils dans le nord de la Syrie

Copie d'écran d'une vidéo diffusée en ligne ce jeudi et supposée montrer les lieux de l'attentat.
Copie d'écran d'une vidéo diffusée en ligne ce jeudi et supposée montrer les lieux de l'attentat. DR
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Au moins 43 civils dont des femmes et des enfants ont été tués et des dizaines blessés ce jeudi dans un attentat à la voiture piégée, à un point de passage dans le nord de la Syrie, à la frontière turque, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Publicité

Des vidéos amateurs tournées sur les lieux de l'explosion montrent des corps carbonisés et des carcasses de véhicules encore fumantes. L'attentat a eu lieu au poste-frontière de Bab Al-Salame, entre Kilis en Turquie et Azaz en Syrie. Une frontière ouverte, par laquelle transitent les Syriens qui vont chercher refuge ou s'approvisionner côté turc. Dans cette région, c'est la rébellion syrienne qui contrôle les points de passage avec la Turquie voisine.

Depuis le début de cette année, c'est dans ce secteur du nord de la Syrie que se déroule la lutte sanglante entre différentes factions rebelles. Plusieurs mouvements ont lancé une offensive contre l'Etat Islamique en Irak et au Levant (EIIL), la plus radicale des organisations jihadistes présentes en Syrie.

Ces derniers mois, l'EIIL a dû céder du terrain dans les régions d'Idleb et d'Alep, et son nom est régulièrement cité lorsque des voitures piégées frappent des combattants d'autres groupes rebelles ou des civils, comme ce jeudi à Bab Al-Salame. Des attentats similaires ont déjà fait des dizaines de victimes ces derniers mois.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail