Accéder au contenu principal
EGYPTE / JUSTICE

Egypte: l’ex-président Moubarak condamné à trois ans de prison

Hosni Moubarak dans le box des accusés, en avril 2013.
Hosni Moubarak dans le box des accusés, en avril 2013. REUTERS/Stringer/Files
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Egypte, l’ancien président Hosni Moubarak a été condamné à trois années de prison par la cour d’assises du Caire. Ses fils Alaa et Gamal ont été condamnés, eux, à quatre années de réclusion. Le tribunal les a jugés coupables de « dilapidation et détournement de fonds publics », pour un préjudice estimé à 13 millions d’euros.

Publicité

Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

Selon la cour, Hosni Moubarak et ses fils ont dilapidé les fonds qui ont été consacrés à la maintenance des palais présidentiels entre 2002 et 2011. L’équivalent de 13 millions d’euros utilisés par les fils Moubarak pour la construction et la réfection de biens immobiliers leur appartenant.

Un détournement de fonds qui a eu lieu avec la complicité du fonctionnaire public qu’était Hosni Moubarak à l’époque. C’est la première fois que les deux fils de l’ex-président, en détention préventive, sont condamnés à des peines de prison ferme.

Hosni Moubarak avait déjà, lui, été condamné à 25 années de prison par la cour d’assises pour sa responsabilité dans la mort de manifestants lors du soulèvement populaire du 25 janvier place Tahrir. Toutefois, le jugement avait été annulé par la cour de cassation et le procès a repris à zéro depuis quelques mois. L’ancien chef d’Etat, qui était donc techniquement libre, séjourne depuis lors à l’hôpital militaire de Méadi au Caire.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.