Israël

Reuven Rivlin est le nouveau président d'Israël

Réouven Rivlin (g.), ancien député au Parlement et nouveau président d'Israël, aux côtés du Premier ministre Benjamin Netanyahu et du président sortant Shimon Peres, lors d'une cérémonie à Jérusalem, en octobre 2010.
Réouven Rivlin (g.), ancien député au Parlement et nouveau président d'Israël, aux côtés du Premier ministre Benjamin Netanyahu et du président sortant Shimon Peres, lors d'une cérémonie à Jérusalem, en octobre 2010. REUTERS/Alex Kolomoisky/Pool/Files

Le favori de droite, Reuven Rivlin, ex-président de la Knesset et membre du Likoud, est le nouveau président d’Israël. Elu au second tour, face au député centriste, Meïr Sheetrit, il a reçu officiellement le soutien de Benyamin Netanyahu, qui a fini par appuyer sa candidature du bout des lèvres. 

Publicité

Reuven Rivlin, qui a été élu président en Israël, fait partie de l'aile la plus à droite du Likoud. Il n'a jamais caché son hostilité à la création d'un Etat palestinien. « Rivlin ne sera pas le président de l'Etat d'Israël, mais le président du "Grand Israël". Il se servira de la fonction présidentielle pour faire avancer la colonisation en Cisjordanie, qu'il adule », s'inquiétait récemment un éditorialiste du quotidien de gauche, Haaretz. « L'élection du dixième président israélien annonce un changement de direction pour la présidence : elle va passer de la politique internationale aux questions intérieures », a aussi prédit le quotidien.

Elu au second tour

Il y a eu un second tour cette après-midi au Parlement israélien, la Knesset, pour l’élection du successeur de Shimon Peres. Le favori de droite, Reuven Rivlin, et un député centriste, Meïr Sheetrit, ont accédé au second tour après un vote des 120 députés de la Knesset. Au premier tour, M. Rivlin, député du Likoud, le parti de droite du Premier ministre Benyamin Netanyahu, a obtenu 44 voix - un score nettement inférieur à celui qu'il pouvait escompter -, et Meïr Sheetrit, 31 voix.

Les trois autres prétendants, deux femmes et un ancien Prix Nobel de Chimie, ont été éliminés. Aucun des deux candidats, ni Reuven Rivlin ni Meïr Sheerit, n'ayant obtenu la majorité absolue de 61 députés, un deuxième tour a été organisé pour les départager. En Israël, le poste de président est largement honorifique et les pouvoirs exécutifs restent aux mains du Premier ministre. Le chef de l'Etat a toutefois pour tâche de nommer après les élections législatives la personnalité chargée de former une coalition et appelée à devenir Premier ministre.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail