Etats-Unis/Iran

Le rapprochement américano-iranien passe aussi par l'économie

La centrale électrique de Rudeshur, en Iran.
La centrale électrique de Rudeshur, en Iran. Wiki Commons/Zoheirbagherzadeh
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Alors que l'Iran et les grandes puissances ont commencé le dernier marathon pour tenter de conclure un accord sur le dossier nucléaire iranien, une entreprise américaine a annoncé avoir signé un accord préliminaire pour investir plus d'un milliard de dollars en Iran.

Publicité

Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

Alors que l'Iran et les grandes puissances ont commencé le dernier marathon pour tenter de conclure un accord sur le dossier nucléaire iranien, une entreprise américaine a annoncé avoir signé un accord préliminaire pour investir plus d'un milliard de dollars en Iran.
Cette annonce intervient alors qu'officiellement, aucune entreprise américaine n'a le droit d'investir en Iran en raison des sanctions qui frappent le pays à cause de son programme nucléaire. L'entreprise américaine World Eco Energy a signé un accord préliminaire pour investir 1,2 milliards de dollars pour construire une usine qui produira de l'électricité à partir d'ordure ménagère.

Le projet doit en principe démarrer en septembre prochain. Mais il faudra l'autorisation du gouvernement américain et la levée des sanctions internationales, notamment celles décidées par les Etats-Unis. L'Iran négocie actuellement avec les grandes puissances, notamment les Etats-Unis, pour trouver un accord définitif sur son programme nucléaire. Un tel accord devra garantir le caractère pacifique du programme nucléaire iranien et permettre la levée de toutes les sanctions économiques internationales contre l'Iran.

L'arrivée d'une société américaine en Iran est une véritable révolution. En effet, les deux pays n'ont pas de relations diplomatiques depuis 35 ans. Toutefois depuis un an, avec l'élection du président modéré Hassan Rohani, Téhéran et Washington ont entamé un timide rapprochement.

→ À (RE)LIRE : Iran/Etats-Unis : ennemis d'hier, alliés d'aujourd'hui ?

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail