Egypte / Irak

EI: la Ligue arabe se range à l'idée d'une coalition internationale

Les ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe ont validé, dimanche 7 septembre au Caire, leur participation à une coalition internationale contre l'Etat islamique.
Les ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe ont validé, dimanche 7 septembre au Caire, leur participation à une coalition internationale contre l'Etat islamique. REUTERS/Mohamed Abd El Ghany

Les ministres arabes des Affaires étrangères ont convenu, dimanche 7 septembre au Caire, de prendre les mesures nécessaires pour faire face à l’Etat islamique et de coopérer à toutes les initiatives internationales, régionales et nationales pour combattre les mouvements islamistes armés. Au terme de leur réunion à la Ligue arabe, ils se sont mis d'accord pour faire cesser l'afflux d'armes, de matériel et de fonds destinés aux jihadistes d'Irak et de Syrie.

Publicité

Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

La résolution de la Ligue arabe est un aveu d’impuissance des pays membres à faire face à la menace de l’Etat islamique et des divers mouvements terroristes islamistes dans le monde arabe. « Une menace sans précédent », selon le secrétaire de la Ligue, Nabil al-Arabi :

« Les défis auxquels font face les pays arabes aujourd’hui sont sans précédent. Des défis menaçant l’existence même de certains Etats en tant qu’entité politique, économique et sociale du fait de l’expansion de mouvements terroristes armés et extrémistes. Ces défis nécessitent une action arabe globale comprenant des mesures sécuritaires, politiques, idéologiques et culturelles. »

La résolution donne le feu vert aux pays arabes qui désirent rejoindre la coalition que les Etats-Unis cherchent à mettre sur place pour combattre l’Etat islamique. Le secrétaire d’Etat américain John Kerry avait discuté téléphoniquement de cette question avec Nabil al-Arabi juste avant la réunion de la Ligue.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail