Israël / Gaza

Gaza: Israël lance une enquête sur d'éventuels crimes de guerre

28 juillet 2014 : dans le camp de réfugiés d'Aïda, en Cisjordanie, un mur porte les noms des enfants tués à Gaza depuis le début de l'offensive israélienne.
28 juillet 2014 : dans le camp de réfugiés d'Aïda, en Cisjordanie, un mur porte les noms des enfants tués à Gaza depuis le début de l'offensive israélienne. AFP PHOTO/ MUSA AL SHAER

L’armée israélienne ouvre plusieurs enquêtes criminelles sur des cas éventuels de violations durant la guerre à Gaza. Il s’agit notamment de la mort de plusieurs enfants palestiniens.

Publicité

Avec notre correspondante à Jérusalem, Murielle Paradon

Le 16 juillet dernier, quatre enfants palestiniens, qui jouaient sur une plage de Gaza, meurent dans un bombardement de l’armée israélienne. Le 24 juillet, c’est une école de l’ONU abritant des déplacés qui est prise pour cible. Bilan :14 morts. Ces deux événements ont choqué le monde entier. Ils sont soumis aujourd’hui à une enquête criminelle au sein de l’armée. L’armée israélienne étudie des dizaines d’autres cas où des soldats ou des officiers auraient pu enfreindre la loi internationale.

Dès le début de l’opération «Bordure protectrice », les militaires ont travaillé avec des experts juridiques. Ils ont notamment répertorié les événements où beaucoup de civils palestiniens ont été tués. Le but étant de se préparer à d’éventuelles attaques devant des juridictions internationales. La possibilité qu’Israël, comme le Hamas d’ailleurs, ait commis des crimes de guerre a ressurgi durant cette guerre à Gaza.

Il y a un mois, le Conseil des droits de l’homme de l’ONU a nommé une commission d’enquête. Elle devra rendre son rapport en mars 2015.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail