Accéder au contenu principal
Irak/France

France: deux frappes seulement contre l’organisation EI en Irak

France a envoyé trois avions Rafales supplémentaires pour l'opération extérieure en Irak.
France a envoyé trois avions Rafales supplémentaires pour l'opération extérieure en Irak. Reuters/Pascal Rossignol
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les frappes de la coalition ne sont pas totalement suivies d'effet sur l’organisation Etat islamique. En Irak, cela fait trois semaines que la France notamment y est engagée militairement. Mais les avions français n'ont mené que deux frappes jusqu'à présent.

Publicité

« Les missions de reconnaissance armée et de renseignement se poursuivent quotidiennement dans les régions de Bagdad et de Mossoul », explique-t-on au ministère de la Défense. On y rappelle aussi que le dispositif militaire français dans la région s'est étoffé ces derniers jours avec l'arrivée de trois avions Rafale en plus des six appareils qui se trouvaient déjà sur la base de Dhaffra aux Emirats Arabes Unis. Et puis la Frégate anti-aérienne Jean-Bart a appareillé du port de Toulon dans le sud de la France à destination du Golfe persique. Le déploiement a donc été renforcé, mais il y a eu seulement deux frappes françaises à ce jour.

Il faut dire que les jihadistes de l’organisation Etat islamique se sont immédiatement adaptés, se faisant discrets et se mêlant à la population pour échapper aux raids aériens.

De source diplomatique française, on rappelle aussi que les opérations aériennes ne sont qu'un aspect de la solution. « Le rétablissement de l'Irak ne se fera pas militairement mais politiquement », nous confiait cette semaine un diplomate. La balle est donc dans le camp du nouveau pouvoir de Bagdad dont on attend toujours les gestes qui apaiseront la colère des sunnites, seul espoir que ces derniers se joignent à la mobilisation contre les jihadistes de l’organisation Etat islamique.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.