Accéder au contenu principal

Irak: les tribus sunnites appelées à s'unir contre le groupe EI

A Ramadi, en Irak, le 24 juin 2014. Des membres de la brigade de réponse d'urgence irakienne, qui combat aux côtés des brigades sunnites sahwa.
A Ramadi, en Irak, le 24 juin 2014. Des membres de la brigade de réponse d'urgence irakienne, qui combat aux côtés des brigades sunnites sahwa. AFP PHOTO / STR
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Malgré les frappes aériennes, les jihadistes de l'organisation Etat islamique ont encore fait « des avancées importantes » dans la province irakienne province d'al-Anbar ces derniers jours. Ce sont les militaires américains eux-mêmes qui le reconnaissent. Tout le monde s'accorde à dire que les raids aériens ne permettront pas la reconquête des provinces d'Irak contrôlée par l'organisation du groupe EI. Il faut une action au sol et surtout l'implication des populations sunnites locales, confirme un représentant des sunnites irakiens que RFI a pu joindre à Bagdad.

Publicité

Jaber al-Doulaimi est originaire d'al-Anbar, cette province sur laquelle le drapeau noir de l'organisation de l'Etat islamique flotte depuis le début de l'année. Ce sunnite irakien assure que seule une minorité des habitants de sa région se sont alliés aux jihadistes : « Les sunnites ne sont pas liés avec les terroristes. Les sunnites sont les premières victimes des terroristes. La majorité des sunnites sont contre Daech. »

Pour Jaber al-Doulaimi, les bombardements américains ne suffisent pas. Il faut surtout que les tribus sunnites participent à la lutte contre l'organisation EI. Mais le processus prendra du temps : « Il y a maintenant un grand mouvement de population locale, de la tribu, pour se réorganiser afin de commencer une grande bataille contre ce groupe terroriste. On ne peut pas gagner tout de suite, je pense qu'il faut attendre entre six mois et neuf mois. »

Issu lui-même d'une des grandes tribus sunnites d'Irak, Jaber al-Doulaimi salue les premiers gestes du nouveau Premier ministre Haïdar al-Abadi, un chiite irakien qui a pour mission de combler le fossé entre les communautés d'un pays en plein chaos.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.