Accéder au contenu principal
Syrie

Combats autour de puits de pétrole en Syrie

Une échappée de gaz dans un champ près de la ville de Kirkouk riche en pétrole, au Kurdistan irakien.
Une échappée de gaz dans un champ près de la ville de Kirkouk riche en pétrole, au Kurdistan irakien. AFP / Marwan Ibrahim
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Syrie, les partisans de l'organisation Etat islamique ont réussi à prendre le contrôle d'un nouveau champ pétrolier dans la province de Homs. A l'issue d'une bataille qui s'est déroulée toute la nuit, l'armée de Bachar el-Assad a essuyé des pertes importantes mais ne s'avoue pas vaincue.

Publicité

La bataille a duré toute la nuit et, après une brêve accalmie ce mercredi matin, les forces syriennes tentent de reconquérir le champ pétrolier situé près du célèbre site archéologique de Palmyre. En vain jusqu'à présent.

Les forces gouvernementales ont déjà perdu une trentaine de soldats dans la bataille. Les partisans de l'organisation Etat islamique (EI) tiennent en fait deux puits de pétrole et une colline stratégique pour leur contrôle.

En juillet dernier, l'armée syrienne avait réussit à reprendre le champ pétrolier aux jihadistes qui l'avaient conquis au terme de combats qui avaient fait 270 morts, en majorité exécutés par l'EI.

Cette dernière a mis la main sur plusieurs champs de pétrole et de gaz en Syrie et en Irak. Un véritable coffre fort pour l'organisation qui en tire une importante source de revenus, faisant d'elle l'organisation terroriste la mieux financée et la plus riche au monde.

L'extraction de pétrole, revendu au marché noir, aurait rapporté environ un million de dollars par jour à l'organisation depuis la mi-juin, a estimé récemment David Cohen, sous-secrétaire américain au Trésor en charge de la lutte contre le terrorisme.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.