Accéder au contenu principal
Territoires palestiniens

Territoires palestiniens: Abbas fustige l'approche belliciste du Hamas

Dans une échoppe de Gaza, un poster représentant le leader du Hamas Ismaïl Haniyeh (G) et le président palestinien Mahmoud Abbas.
Dans une échoppe de Gaza, un poster représentant le leader du Hamas Ismaïl Haniyeh (G) et le président palestinien Mahmoud Abbas. (Photo : AFP)

Mahmoud Abbas s'est exprimé ce mardi à la mi-journée depuis Ramallah à l'occasion des dix ans de la mort de Yasser Arafat. L'actuel président palestinien a eu des mots très durs envers le Hamas, le parti islamiste palestinien, avec qui il soutient le gouvernement.

Publicité

Avec notre correspondant à Ramallah, Nicolas Ropert

Devant une foule impressionnante venue pour honorer la mémoire de Yasser Arafat, Mahmoud Abbas a salué l'oeuvre de son prédécesseur, dix ans après sa disparition. Mais l'actuel président palestinien a surtout accusé le Hamas de faire le jeu d'Israël. « Quels résultats a apporté la guerre à Gaza, à part plus de 2 000 morts et des destructions immenses ? », a lancé le président de l'autorité palestinienne. Il a dénoncé l'annulation par le Hamas des cérémonies prévues à Gaza en l'honneur du prix Nobel de la paix 1994.

La réaction du parti islamiste ne c'est pas fait attendre : « Un tissu de mensonges, d'insultes et de désinformation », a balayé un responsable du Hamas. Le gouvernement d'unité nationale, soutenu par les deux factions, a-t-il encore une raison d'être ? La question est désormais posée.

Mahmoud Abbas est par ailleurs largement revenu sur les tensions actuelles avec Israël. « Jérusalem est notre capitale et il est hors de question de laisser les juifs les plus extrémistes prier sur l'Esplanade des mosquées, le troisième lieu saint de l'islam », a notamment lancé le président actuel, très applaudi.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.