Accéder au contenu principal
Egypte

Egypte: journée de violences, 3 morts et plus de 200 arrestations

L’armée s'est déployée au Caire et dans les grandes villes du pays. Ici à Matariya, dans la banlieue du Caire, où il y a eu des accrochages avec les partisans de l'ancien président Mohamed Morsi, le 28 novembre 2014.
L’armée s'est déployée au Caire et dans les grandes villes du pays. Ici à Matariya, dans la banlieue du Caire, où il y a eu des accrochages avec les partisans de l'ancien président Mohamed Morsi, le 28 novembre 2014. REUTERS/Mohamed Abd El Ghany
Texte par : RFI Suivre
1 min

En Egypte, 3 personnes, dont un général de l’armée, ont été tuées et plusieurs militaires et policiers blessés dans des attentats ou accrochages ce vendredi 28 novembre. Les Frères musulmans et le Front salafiste avaient appelé à de grandes manifestations dans toute l’Egypte pour protester contre la destitution du président Mohamed Morsi, il y a un an et demi. Plus de 200 personnes ont été arrêtées.

Publicité

Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

Cette « journée de l’intifada islamique contre le coup d’Etat » aura finalement enregistré moins de manifestations que celles qui se déroulent tous les vendredis depuis la destitution du président Frère musulman Mohamed Morsi en juillet 2013.

La Confrérie et le Front salafiste avaient appelé à de grandes manifestations pour chasser « les putschistes » du pouvoir. Dans le quartier populaire de Mattariah, quelques centaines de manifestants brandissant le drapeau noir de l’Etat islamique se sont violemment accrochés avec la police.

Selon le ministère de l’Intérieur, un manifestant a tiré sur les forces de l’ordre avant d’être abattu. Il y a aussi eu quelques rassemblements à Alexandrie et dans le Delta. Les autorités avaient déployé 220 mille policiers et militaires pour prévenir les débordements.

L’événement marquant de la journée a été l’attentat à l’arme automatique contre un barrage de l’armée près du quartier populaire de Aïn Shams au Caire. Un général a été tué et deux sous-officiers blessés. A Alexandrie c’est un officier de marine qui a été tué par un sniper.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.