Accéder au contenu principal
Pakistan

Un haut dirigeant d'al-Qaïda tué au Pakistan

Adnan al-Shukrijumah.
Adnan al-Shukrijumah. wikipedia
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L’armée pakistanaise a annoncé la mort de ce chef de la nébuleuse terroriste après une opération menée au Sud-Waziristan, près de la frontière afghane. Adnan al-Shukrijumah était l’un des terroristes les plus recherchés par les États-Unis.

Publicité

Avec notre correspondante à Islamabad, Gaëlle Lussià-Berdou

D’origine saoudienne, Adnan al-Shukrijumah a grandi aux États-Unis, et aurait fait ses classes au sein d’al-Qaïda aux côtés de Khalid Cheikh Mohammed, l’architecte des attentats du 11-Septembre. Aujourd’hui âgé de 39 ans, il était responsable des opérations extérieures du groupe, et recherché par les États-Unis pour son implication présumée dans un projet d’attentats contre le métro de New York en 2009. Sa tête était mise à prix pour cinq millions de dollars.

Selon l’armée pakistanaise, il a été tué en même temps que certains de ses lieutenants, lors d’un raid dans le sanctuaire islamiste du Sud-Waziristan. Les militaires mènent depuis juin une opération contre les talibans et leurs alliés d’al-Qaïda dans ces zones montagneuses, près de la frontière afghane.

Cette opération ciblée contre un cadre du réseau intervient à quelques jours du retrait de l’essentiel des troupes de l’Otan en Afghanistan voisin. Si le Pakistan a été longtemps accusé de soutenir des groupes islamistes armés, plusieurs voient dans ces manœuvres une volonté de montrer maintenant son engagement envers la stabilité de la région.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.