Accéder au contenu principal
RFI

Nouvelles tensions à la frontière entre Gaza et Israël

Des Palestiniens portent le cercueil d'un membre des brigades al-Qassam tué selon eux après des représailles israéliennes, le 24 décembre 2014.
Des Palestiniens portent le cercueil d'un membre des brigades al-Qassam tué selon eux après des représailles israéliennes, le 24 décembre 2014. REUTERS/Suhaib Salem
Texte par : RFI Suivre
1 min

C'est le plus grave incident à la frontière entre la bande de Gaza et Israël depuis l'opération « Bordure de protection » l'été dernier. De sources israéliennes, on indique que des snipers palestiniens ont ouvert le feu sur une patrouille israélienne dans le secteur sud du territoire contrôlé par le Hamas.

Publicité

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

Un militaire israélien appartenant à une unité de chasseurs bédouins a été grièvement blessé au cours de l'incident. Les soldats ont aussitôt riposté, et puis l'artillerie et l’aviation israéliennes sont également entrées en action. Côté palestinien on affirme qu'un combattant des brigades Ezzedine al-Qassam a été tué.

De part et d'autre, on se rejette la responsabilité de ce regain de violence. Le week-end dernier Israël avait déjà riposté en force, après un tir isolé de roquette sur une agglomération israélienne. Les Israéliens accusent les dirigeants du Hamas de se préparer à de nouvelles hostilités en faisant des essais de tirs de missiles et en réparant les tunnels endommagés l'été dernier pendant les combats, au lieu d'investir dans la restauration des infrastructures civiles de la bande de Gaza.

« Nous sommes prêts à toute éventualité », proclame le général Benny Gantz, le chef d'état-major israélien. Et il ajoute qu’Israël ripostera à toute attaque palestinienne.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.