Accéder au contenu principal
Arabie saoudite

Arabie saoudite: le blogueur saoudien Raif Badawi fouetté en public

Raif Badawi, emprisonné en 2012 est condamné à 1000 coups de fouet répartis sur 20 semaines.
Raif Badawi, emprisonné en 2012 est condamné à 1000 coups de fouet répartis sur 20 semaines. RSF
Texte par : RFI Suivre
1 mn

En Arabie saoudite, le blogueur Raif Badawi a été fouetté publiquement ce vendredi 9 janvier, après la prière hebdomadaire, près d'une mosquée de Jeddah. Condamné à 10 ans de prison et à 1 000 coups de fouets pour avoir plaidé en faveur de la Saint-Valentin et pour des mesures libérales en Arabie saoudite. 

Publicité

Conduit par un véhicule de police, Raif Badawi a été placé ce vendredi 9 janvier, debout, dos à la foule, près de la mosquée al-Jafali à Jeddah. Un fonctionnaire a lu la sentence du tribunal. La foule était silencieuse. Le blogueur a reçu 50 coups de fouet.

Raif Badawi, blogueur, est lauréat du prix Reporters sans frontières 2014. Il anime le site internet Liberal Saudi Network. Jeudi, les Etats-Unis avaient demandé à l'Arabie saoudite d'annuler sa condamnation à 1 000 coups de fouet répartis sur 20 semaines.

RSF, tout comme Amnesty International, dénonce une «condamnation inhumaine, contraire au droit international» et a lancé une pétition appelant le roi Abdallah d'Arabie à accorder une grâce à Raif Badawi.

Geneviève Guarrigos, présidente d'Amnesty International en France

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.