Israël / Territoires palestiniens

L'ONU dénonce la destruction de maisons palestiniennes par Israël

Une Palestinienne, son enfant dans les bras, pleure pendant la saisie de sa maison, par la justice israélienne, dans le quartier arabe de Sheikh Jarrah, à Jérusalem-Est, en décembre 2009.
Une Palestinienne, son enfant dans les bras, pleure pendant la saisie de sa maison, par la justice israélienne, dans le quartier arabe de Sheikh Jarrah, à Jérusalem-Est, en décembre 2009. AFP PHOTO /AHMAD GHARABLI
Texte par : RFI Suivre
2 mn

C'est l'ONU qui lance l'alerte : les maisons de 77 Palestiniens ont été détruites sur ordre des autorités israéliennes ces trois derniers jours. La moitié des déplacés sont des enfants, ajoute l'Ocha. Sur l'année 2014, l'agence onusienne a enregistré 1 177 Palestiniens obligés de quitter leur logement, soit le plus grand nombre depuis 2008, date des premiers recensements en ce sens. Israël se défend de toutes actions illégales.

Publicité

Avec notre correspondant à Ramallah, Nicolas Ropert

C'est à travers un communiqué que l'Ocha, le bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU, a dénoncé l'expropriation de 77 Palestiniens ces derniers jours. Selon l'agence onusienne, ces déplacements de population sont illégaux au regard du droit international et Israël est responsable de cette situation.

C'est en effet l'Etat hébreu qui a ordonné ces destructions, mais cela n'a rien d'illégal, rétorquent les autorités israéliennes. Les maisons concernées sont situées à Jérusalem et en « zone C » de la Cisjordanie, c'est-à-dire dans des parties sous contrôle total de l'armée israélienne.

L'Ocha dénonce en plus de ces destructions d'habitations la démolition de 42 bâtiments vitaux, notamment des abris pour du bétail. L'administration israélienne met en avant des raisons de sécurité. Il s'agit d'une politique de purification au profit des colons israéliens, dénoncent les associations de défense des Palestiniens. Le nombre d'Israéliens installés en Cisjordanie a encore augmenté de 4 % en 2014 pour atteindre près de 390 000 personnes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail