Accéder au contenu principal
Yémen

Au Yémen, accord sur un conseil de transition

L'émissaire de l'ONU Jamal Benomar arrive à Saasa, fief du mouvement houthi, le 17 septembre 2014.
L'émissaire de l'ONU Jamal Benomar arrive à Saasa, fief du mouvement houthi, le 17 septembre 2014. REUTERS/Naiyf Rahma
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Peut-être une sortie de crise au Yémen : le  médiateur des Nations unies dans le pays, Jamal Benomar, annonce que divers groupes rivaux yéménites se sont mis d'accord sur la création d'un «conseil populaire transitoire». «Une avancée importante qui ouvre la voie à un accord global», selon lui. La situation s'est progressivement détériorée, dans le pays, depuis la prise de Sanaa par les Houthis en septembre dernier.

Publicité

« Il s'agit d'un progrès, pas d'un accord final », explique prudemment l'envoyé spécial de l'ONU pour le Yémen, Jamal Benomar, après les échecs successifs de plusieurs tentatives de sortie de crise ces derniers mois. Cette fois, l'idée est de maintenir le Parlement et ses 310 députés et d'y adjoindre une seconde Assemblée, un «conseil populaire transitoire», où siègeraient des catégories de citoyens peu représentés dans la première Chambre : des personnalités du sud du pays, des femmes et des jeunes.

Il y a tout juste deux semaines, la rébellion chiite du Yémen avait annoncé la dissolution du Parlement et la mise en place de nouvelles institutions provisoires, un pas supplémentaire dans la prise en main du pays, alors que ces chiites du mouvement houthiste, également appelé Ansarullah, contrôlent militairement la capitale depuis septembre dernier et qu'ils ont provoqué la démission du président et du gouvernement.

Ce vendredi, l'envoyé spécial de l'ONU assure avoir obtenu l'accord des différentes forces politiques rivales au Yémen. Mais rien n'indique à ce stade que les Houthis renoncent à leur projet d'asseoir leur domination sur le Yémen.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.