Palestine/CPI

Les Palestiniens vont saisir formellement la CPI le 1er avril

Après la dernière offensive israélienne sur Gaza, les bâtiments sont toujours en ruines dans le quartier d'al-Shejaiya, à Gaza City, en février 2015.
Après la dernière offensive israélienne sur Gaza, les bâtiments sont toujours en ruines dans le quartier d'al-Shejaiya, à Gaza City, en février 2015. FP PHOTO / MOHAMMED ABED

Le 1er avril prochain, l'Etat de Palestine sera officiellement intégré aux statuts de la Cour pénale internationale. A partir ce jour-là, la justice internationale pourra donc enquêter sur de potentiels crimes de guerre commis à Gaza et en Cisjordanie depuis juin 2014. Lundi 2 mars, un membre de la direction du Fatah, le parti du président Mahmoud Abbas, a confirmé la détermination palestinienne sur ce dossier qui énerve particulièrement le gouvernement israélien.

Publicité

Avec notre correspondant à Ramallah, Nicolas Ropert

Malgré les pressions israéliennes, les Palestiniens sont déterminés à aller jusqu'au bout de leur combat judiciaire à la CPI. C'est ce qu'a confirmé lundi 2 mars Mohammed Shtayyeh, haut responsable du Fatah, le parti du président Mahmoud Abbas. Pour lui, le gel du versement des taxes par Israël n'entame pas la volonté palestinienne. Depuis le début de l'année 2015, ce sont près de 100 millions de dollars, soit 89 millions d'euros, qui n'ont pas été versés par Israël aux Palestiniens. Une somme qui représente 70% du budget palestinien. Conséquence, les salaires des fonctionnaires palestiniens ne sont par exemple plus versés en totalité, ce qui crée colère et frustrations.

Mi-janvier, Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale, avait ouvert une enquête préliminaire pour déterminer s'il existe une base raisonnable de crime de guerre à Gaza et en Cisjordanie depuis juin 2014. Israël a condamné a plusieurs reprises ces décisions. Son ministre des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, avait appelé les pays amis d'Israël à interrompre leur financement à la CPI.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail