Accéder au contenu principal
Israël

Israël: Herzog, le candidat qui pourrait battre Netanyahu

Yitzhak Herzog, le chef du parti travailliste, a axé son programme électoral sur l'économique et le social ainsi que sur les relations d'Israël avec Washington.
Yitzhak Herzog, le chef du parti travailliste, a axé son programme électoral sur l'économique et le social ainsi que sur les relations d'Israël avec Washington. REUTERS/Ronen Zvulun
Texte par : RFI Suivre
2 mn

C'est la dernière ligne droite avant les élections législatives anticipées en Israël. Le scrutin doit avoir lieu le 17 mars prochain et selon les derniers sondages, le Premier ministre sortant Benyamin Netanyahu est au coude à coude avec son challenger, le travailliste Yitzakh Herzog. Ce dernier est convaincu de pouvoir battre le Premier ministre sortant.

Publicité

Avocat de profession, âgé de 54 ans, Yitzakh Herzog est issu de l'une des familles les plus connues d'Israël. Son grand-père a été le premier grand rabbin de l'Etat Hébreu à sa création en 1948, quant à son père il fut président d'Israël dans les années 1980. Lui-même ancien ministre, il s'empare de la direction du Parti travailliste en 2013, et se prépare aussitôt à en découdre avec Benyamin Netanyahu.

Sur la forme tout semble opposer les deux hommes candidats aux élections législatives israéliennes. Face à un Premier ministre souvent qualifié d'arrogant et d'impétueux, Yitzakh Herzog surjoue la pondération et l'apaisement dans les interviews qu'il donne à la presse israélienne, ce sont les mots « calme » et « rassurant » qu'il emploie le plus souvent.

Sur le fond, le candidat de l'opposition a choisi de tout miser sur les questions sociales et économiques, délaissées par son adversaire. « Il faut changer ce pays pour aller vers une justice sociale », martèle Yitzakh Herzog dans ses meetings de campagne. La stratégie sera-t-elle payante ? Pour l'heure, les sondages accordent une légère avance au candidat de gauche, une avance insuffisante aux yeux de la plupart des analystes pour espérer former une coalition de gouvernement.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.