Accéder au contenu principal
Journée mondiale de la liberté de la presse

Le prix Unesco-Guillermo Cano attribué au Syrien Mazen Darwish

Le journaliste syrien Mazen Darwish.
Le journaliste syrien Mazen Darwish. frontlinedefenders.org
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L'Unesco a célébré cette année la Journée mondiale de la liberté de la presse à Riga, la capitale de la Lettonie, qui assure la présidence du Conseil européen jusqu’à fin juin. L'Unesco a attribué le prix de la liberté de la presse Guillermo Cano, en hommage à ce courageux journaliste colombien assassiné en 1986 à l’entrée de son journal, au journaliste et militant des droits de l’homme syrien Mazen Darwish, arrêté en février 2012 et depuis toujours en prison.

Publicité

Avec notre correspondante dans les pays Baltes, Marielle Vitureau

Depuis sa geôle de Damas, Mazen Darwish se réjouit sûrement. Son travail acharné depuis 2004 pour promouvoir la liberté d’expression dans son pays vient enfin d’être reconnu par ses pairs.

A Riga, le public a offert une standing ovation à Yara Bader, la femme de Mazen Darwish, elle aussi journaliste, venue recevoir le prix en son nom. Pour cette jeune femme qui a fui la Syrie, l’œuvre du journaliste n’a pas d’égal dans son pays : « Le centre syrien pour les médias et la liberté d’expression créé par Mazen a été le premier en Syrie à parler du numérique en journalisme, comment utiliser la vidéo et internet. Le centre a été le premier à faire un monitoring du net et à montrer quelles techniques le pouvoir utilise pour contrôler le web ».

La dernière audience prévue en avril, en vue d’une libération possible, a de nouveau été remise au 14 mai. Le 22e report déjà dans le procès Mazen Darwish. Après une résolution des Nations unies en mai 2013 pour demander sa libération, ses proches espèrent que ce prix sera une nouvelle opportunité pour parler de lui, mais aussi de tous les détenus politiques en Syrie et demander leur libération.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.