Accéder au contenu principal
Maroc / Yémen

Yémen: un avion de chasse F16 marocain abattu?

Un F16D Block 52+ marocain sur le tarmac de l'aéroport de Marrakech.
Un F16D Block 52+ marocain sur le tarmac de l'aéroport de Marrakech. Photo: Ndunruh, source: Wikipédia
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Un F16 marocain participant aux frappes de la coalition sunnite au Yémen est porté disparu et des recherches sont en cours, ont annoncé lundi 11 mai les Forces armées royales du Maroc (FAR) à Rabat. Le sort du pilote est incertain. L’avion fait partie de l’escadron de six appareils des FAR envoyés dans la région.

Publicité

Un avion F16 faisant partie de l'escadrille des Forces armées royales du Maroc (FAR) mise à la disposition de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite pour la restauration de la légitimité au Yémen est porté disparu depuis ce dimanche à 18h00 (locales), a rapporté ce lundi l'agence officielle marocaine MAP, reprenant un communiqué du service de presse de l'inspection générale des FAR.

Selon la même source, le deuxième avion qui évoluait en formation n'a pas pu constater si le pilote avait pu s'éjecter de l’appareil et que des recherches étaient en cours. Interrogée par l'Agence France-Presse à Ryad, une source officielle saoudienne a confirmé qu'un avion de chasse marocain était manquant et que des investigations avaient été lancées pour déterminer sa localisation exacte.

En territoire yéménite

« Il se trouve avec certitude sur le territoire yéménite et comptait un seul pilote à bord », ajouté cette même source citée par l’AFP, sous couvert d'anonymat. Selon les médias marocains, six F16 de l’aviation marocaine, appareils de de fabrication américaine, participent aux opérations militaires de la coalition contre les rebelles Houthis au Yémen. Fin mars, les autorités marocaines avaient expliqué avoir décidé d'apporter toutes les formes d'appui à la coalition pour le soutien de la légitimité au Yémen dans ses dimensions politique, de renseignement, logistique et militaire.

La rébellion chiite des Houthis a affirmé ce lundi avoir abattu l'appareil. « La DCA des tribus a abattu un avion de combat à Wadi Nushur, dans la province de Saada », fief des Houthis dans le nord du Yémen, a rapporté la télévision Al-Massirah de la rébellion, qui a diffusé des images de membres de tribus rassemblés autour des débris de l'appareil.

Pertes

Ce soutien comprend la mise à disposition de la coalition des Forces Royales Air stationnées aux Emirats. Rabat est un proche allié de l'Arabie saoudite. En 2011, le Conseil de coopération du Golfe (CCG), qui regroupe les six monarchies arabes de la péninsule dont Ryad, avait proposé au Maroc et à la Jordanie de les rejoindre. Ce projet n'a pas abouti mais l'organisation avait créé au cours des mois suivants un fonds de 5 milliards de dollars en faveur des deux pays.

Ce n'est pas la seule perte subie par la coalition menée par l'Arabie saoudite lors de cette opération: le 26 mars dernier, un F15 Eagle biplace saoudien d'attaque au sol est perdu au dessus du golfe d'Aden. D'après des sources militaires américaines, l'équipage a été récupéré par un hélicoptère de l'US Air Force.

(Avec AFP)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.