Egypte

Egypte: trois magistrats tués dans une attaque dans le Sinaï

Deux juges, un procureur égyptiens et leur chauffeur ont été tués par balle samedi 16 mai à Al-Arish, dans le Nord-Sinaï.
Deux juges, un procureur égyptiens et leur chauffeur ont été tués par balle samedi 16 mai à Al-Arish, dans le Nord-Sinaï. Flickr

En Egypte, trois magistrats et leur chauffeur ont été tués samedi dans la ville d'Al-Arish, capitale du Nord-Sinaï. Le véhicule qui les transportait vers le tribunal a été attaqué à l'arme automatique par des inconnus qui ont pris la fuite. Un attentat qui n'a pas été revendiqué et qui a provoqué de vives réactions en Egypte.

Publicité

Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

L'attentat a eu lieu moins de deux heures après que la cour d'assises a décidé de consulter le grand Mufti pour une éventuelle condamnation à mort de l'ex-président Mohamed Morsi et de la majorité des dirigeants de la Confrérie des Frères musulmans.

L'attentat a provoqué de violentes réactions de la part du club des magistrats qui tient lieu de syndicat en Egypte. Plusieurs hauts responsables du club ont établi une relation de cause à effet entre la décision du tribunal et l'attentat. Certains sont allés jusqu'à indiquer que l'attentat contre leurs confrères avait été perpétré par des accusés jugés par contumace dans le procès Morsi. Certains d'entre eux sont en effet originaires du Sinaï.

Par ailleurs, une cérémonie nationale a eu lieu en l'honneur des magistrats tués lors de l'arrivée de leurs corps à l'aéroport militaire d'Almaza. Le ministère de l'Intérieur a de son côté décrété l'alerte maximale notamment en ce qui concerne la sécurisation des magistrats et des tribunaux.

Un attentat à la bombe au Caire avait visé la semaine dernière un magistrat qui avait condamné à mort des Frères musulmans, mais il n'avait pas fait de victime.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail