Syrie

Syrie: raids intenses de l'aviation sur Palmyre

Cité antique de Palmyre (2010).
Cité antique de Palmyre (2010). REUTERS/Mohamed Azakir

L’aviation syrienne a effectué ce lundi d’intenses raids sur Palmyre, la cité antique tombée jeudi aux mains des islamistes. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), les combattants jihadistes auraient exécuté 217 personnes depuis 9 jours, dont des membres des forces syriennes. Pas moins de 15 frappes aériennes ont été menées en représailles lundi aux premières heures du jour.

Publicité

Ce sont des bâtiments contrôlés par le groupe Etat islamique, dont celui des services de renseignement militaires et l’hôpital national qui ont été pris pour cible. D’autres frappes auraient visé un périmètre proche des antiquités gréco-romaine, précise encore le directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’homme cité par l’AFP.

Ce sont les raids les plus intenses depuis la prise de la ville par les jihadistes. « L’armée de l’air a frappé plus de 160 objectifs de Daesh, tuant et blessant des terroristes et détruisant des armes et des engins équipés de mitrailleuses » précise une source militaire syrienne également citée par l’AFP.

Des opérations qui à en croire cette même source se poursuivent autour de la ville antique, située dans l’est de la province de Homs. Les nouvelles cibles étant la localité d’al-Sokhna ou encore les champs gaziers d’al-Hel et Arak et toutes les routes qui conduisent vers Palmyre.

Selon la télévision syrienne, « 50 terroristes » ont été tués dans les frappes ce lundi. Des chiffres difficilement vérifiables comme le nombre des exécutions commises par le groupe Etat islamique. Les médias officiels parlent de « massacre » à Palmyre.

Selon le quotidien al-Watan proche du régime, 450 civils, en majorité des femmes et des enfants, auraient ainsi été assassinés par les jihadistes. L’Observatoire syrien des droits de l’homme parle de son côté de 67 civils et de 150 membres des forces syriennes exécutés.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail