Egypte

Egypte: le gouvernement approuve une nouvelle loi antiterroriste

Le groupe jihadiste EI a lancé mercredi une série d’attaques contre l’armée dans le Sinaï en Egypte. La nouvelle loi prévoit notamment des procédures pour anéantir les sources de financement des terroristes.
Le groupe jihadiste EI a lancé mercredi une série d’attaques contre l’armée dans le Sinaï en Egypte. La nouvelle loi prévoit notamment des procédures pour anéantir les sources de financement des terroristes. REUTERS/Ibraheem Abu Mustafa
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Incapable d'enrayer les attaques jihadistes dans le Sinaï, le pouvoir égyptien est sur la sellette. Les attentats se sont multipliées depuis la destitution par l'armée du président islamiste Mohamed Morsi le 3 juillet 2013. Mercredi, le gouvernement a préparé une nouvelle loi qui va renforcer la législation antiterroriste. Une loi que doit maintenant approuver le président Abdel Fatah al-Sissi.

Publicité

Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

Le projet de loi qui sommeillait au ministère de la Justice a été très rapidement finalisé après l'attentat qui a coûté la vie lundi au procureur général. Le projet définit le terrorisme comme « l'usage de la force ou la menace d'en user en vue de porter atteinte à l'ordre public et à la sécurité et l'intégrité de la société ».

Le projet de loi élargit les pouvoirs des enquêteurs, notamment en ce qui concerne l'examen des comptes bancaires des suspects et leur saisie. Des organisations de défense des droits de l'homme craignent que la loi serve à renforcer l'arsenal répressif contre l'opposition.

Toutefois, les attaques de jihadistes mercredi contre des positions militaires dans le Sinaï ne vont qu'accélérer le processus d'adoption de la loi, estiment les experts. La succession de violents attentats au cours des derniers jours a, en effet, créé un climat favorable à une loi antiterroriste au sein de l'opinion.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail