Iran / Nucléaire

Nucléaire iranien: les négociateurs évoquent une nouvelle prolongation

Le ministre des Affaires étrangères iranien Mohammad Javad Zarif, entouré des représentants des grandes puissance, à Vienne, le 6 juillet 2015.
Le ministre des Affaires étrangères iranien Mohammad Javad Zarif, entouré des représentants des grandes puissance, à Vienne, le 6 juillet 2015. REUTERS/Carlos Barria
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les ministres des Affaires étrangères des grandes puissances et de l’Iran sont à Vienne en Autriche, siège de l'Agence internationale de l’énergie atomique et lieu des négociations. Alors que la date butoir est censée être ce mardi, les protagonistes évoquent une prolongation.

Publicité

Avec notre envoyé spécial à Vienne, Sami Boukhelifa

L’issue est tellement incertaine que le chef de la diplomatie iranienne s’en remet désormais à Dieu. « Priez pour nous », a déclaré Mohammad Javad Zarif dimanche soir à la mosquée de Vienne. La tradition musulmane veut que les prières durant les dix dernières nuits de ramadan soient exaucées.

En parallèle, des efforts colossaux sont déployés. Mais il y a beaucoup d’incertitudes. L’horloge tourne, la date butoir approche à vitesse grand V et avec elle, le scénario catastrophe, celui d’un échec, se profile à l’horizon. Il y a beaucoup d’agacement de part et d’autre, les négociateurs n’en peuvent plus. Ils sont enfermés depuis une dizaine de jours dans le palais où se déroulent ces discussions.

C’est une interminable partie de poker où personne ne semble avoir la main. En coulisse, une prolongation de 24, voire 48h, est désormais évoquée par les Iraniens et les grandes puissances. Ces dernières se sont retrouvées ce lundi autour de la même table avec l’Iran lors d’une réunion plénière à 7, la première depuis le début de cette session de discussions. Objectif : faire le point et tenter de trouver un terrain d’entente avec la République islamique.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail