Arabie saoudite

Mort de Saoud al-Fayçal, ancien chef de la diplomatie saoudienne

Le prince Saoud al-Fayçal, ancien chef de la diplomatie saoudienne.
Le prince Saoud al-Fayçal, ancien chef de la diplomatie saoudienne. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le prince Saoud al-Fayçal, 75 ans, a été le chef de la diplomatie de l'Arabie saoudite pendant 40 ans avant d'être relevé de ses fonctions en avril denier. Il est décédé, a annoncé sa famille ce jeudi 9 juillet.

Publicité

Avec notre correspondante à Riyad,  Clarence Rodriguez

Ces derniers mois, le prince Saoud al-Fayçal avait de plus en plus de difficultés à marcher. Il avait d’ailleurs subi une opération du dos aux Etats-Unis. Son pas était lent, le dos de plus en courbé et la voix parfois inaudible.

De 1975 à avril 2015, quarante ans ministre des Affaires étrangères, Saoud al-Fayçal détenait le record du monde de longévité à ce poste. En avril dernier, usé, il a été remplacé dans ses fonctions par l’ambassadeur du royaume aux Etats-Unis, Adel al-Jubeir. Malgré ce remaniement voulu par le roi Salman, il continuait à conseiller le souverain. Il lui arrivait même de participer à des rencontres en présence de diplomates étrangers.

Durant ces quatre dernières décennies, il avait servi quatre monarques saoudiens. Fin diplomate, il était apprécié tant dans le royaume que sur la scène internationale. Comble de la coïncidence, l’ancien patron de la diplomatie saoudienne est décédé le jour où Reporters sans frontières met au grand jour des câbles inédits de WikiLeaks prouvant comment les autorités et la diplomatie saoudienne achètent les médias étrangers pour renvoyer une image positive du royaume à l’international.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail