Iran

Accords sur le nucléaire iranien: Ali Khamenei appelle à la méfiance

L'ayatollah Ali Khamenei, guide suprême de la révolution islamique en Iran.
L'ayatollah Ali Khamenei, guide suprême de la révolution islamique en Iran. REUTERS/Photo d'archives
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L’accord de Vienne conclu mardi 14 juillet entre les grandes puissances du groupe « 5+1 » et l’Iran est vigoureusement défendu par Barack Obama. C’est le message que le président américain a délivré mercredi soir lors d’une conférence de presse. A Téhéran, le guide suprême iranien s'est lui aussi expliqué, mais dans une lettre rendue publique. L'ayatollah Ali Khamenei y affiche sa prudence et fait part de ses recommandations.

Publicité

Dans sa lettre, l’ayatollah Khamenei met en garde le président iranien Hassan Rohani d’une possible violation par les autres parties des engagements pris à Vienne. Le guide suprême iranien ne précise pas de quelle puissance il convient de se méfier en particulier, mais ce sont bien les Etats-Unis qui sont visés, cible récurrente des attaques formulées par le maître de Téhéran.

Quelques jours avant la conclusion de l'accord de Vienne, il avait d'ailleurs dénoncé une fois encore l'arrogance américaine, affirmant que même en cas d'accord, les relations avec Washington resteraient difficiles. De fait, de nombreux observateurs estiment qu'en dépit du progrès considérable que constitue cet accord de Vienne, il ne faut pas s'attendre à un dégel des relations entre l'Iran et les Etats-Unis sur les autres dossiers internationaux.

Il ne faut ne pas s'attendre non plus à une modération du sentiment anti-américain au sein des autorités iraniennes, ne serait-ce que pour ne pas braquer encore davantage l'aile dure du régime et ses conservateurs. Ils n'ont cessé de dénoncer ces derniers jours ce qu'ils considèrent comme des concessions trop importantes accordées aux Occidentaux dans le dossier du nucléaire.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail