Syrie

Les Kurdes de Syrie coupent une route stratégique pour les jihadistes

Milices des Unités de protection du peuple (YPG), dans l'ouest de la Syrie, à Ras al-Ain, le 10 mars 2015.
Milices des Unités de protection du peuple (YPG), dans l'ouest de la Syrie, à Ras al-Ain, le 10 mars 2015. REUTERS/Rodi Said
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Selon l'observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), les milices des Unités de protection du peuple se sont emparées de la ville de Sarrine. Cette localité permet de contrôler une route située entre les villes de Raqqa et d'Alep. C'est une nouvelle victoire des forces kurdes syriennes, face aux combattants de l'organisation Etat islamique.

Publicité

Il aura fallu plusieurs semaines de combats acharnés pour que les unités kurdes parviennent à s'emparer de la ville de Sarrine. Des combats acharnés, et le soutien aérien de la coalition internationale emmenée par les Etats-Unis.

En s'emparant de cette ville, les combattants kurdes infligent une nouvelle défaite à leurs adversaires jihadistes - après la prise de Tall Abyad et d'Ain Issa, en juin dernier.

Cette victoire aura de nombreux impacts sur le plan stratégique : d'abord elle permettra de réduire le nombre et l'intensité des raids lancés par les jihadistes sur la ville et le district de Kobane.

Ensuite, en contrôlant la ville de Sarrine, les Kurdes de Syrie vont être en mesure de couper les lignes de ravitaillement du mouvement jihadiste.

La ville est située non loin de l'Euphrate, et surtout de l'autoroute M4, qui relie la ville de Raqqa et celle d'Alep. Un axe routier très important pour l'organisation Etat islamique, puisqu'il lui permettait d'acheminer hommes et munitions de son fief de Raqqa, sur les nombreux champs de bataille de la province d'Alep.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail