Syrie

Syrie: forces kurdes et loyalistes reprennent Hassaké au groupe EI

Les forces kurdes syriennes multiplient les victoires contre l'EI, ici à l'entrée de la ville de Tal-Abyad dans le nord, reprise mi-juin.
Les forces kurdes syriennes multiplient les victoires contre l'EI, ici à l'entrée de la ville de Tal-Abyad dans le nord, reprise mi-juin. REUTERS/Rodi Said
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Dans le nord-est de la Syrie, les forces gouvernementales et les combattants kurdes syriens sont parvenus à chasser les jihadistes de l’organisation Etat islamique de la ville d’Hassaké. C’est l’une des principales régions pétrolière de Syrie.

Publicité

Après un mois de lutte acharnée, les forces kurdes syriennes appuyées par l’aviation de la coalition internationale et par les troupes du régime syrien ont repris la ville d’Hassaké dans sa totalité.

Cette ville contrôlée à l’origine par l’armée gouvernementale syrienne est devenue un territoire de l’organisation Etat islamique fin juin. Les jihadistes avaient lancé une vaste offensive, battu les soldats de Bachar el-Assad et continué leur progression vers le nord et donc vers les territoires des Kurdes de Syrie.

Dans ces régions leur progression a été stoppée net. Le groupe Etat islamique a dû battre en retraite face à la résistance kurde.

Connue également sous le nom d’Unités de protection du peuple (YPG), ces combattants kurdes se sont lancés dans une contre offensive qui a contraint les jihadistes au repli vers la partie sud de Hassaké et finalement hors des murs de la ville.

Dans cette bataille, combattants kurdes et forces loyalistes auraient conjugué leurs efforts. Mais régulièrement, les troupes kurdes affirment ne pas se concerter avec les forces gouvernementales dans la lutte contre leur ennemi commun, l'organisation Etat islamique.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail