Syrie/ Russie / EI

L'armée syrienne gagne du terrain

La ville syrienne de Kafr Nabudah, située dans la province syrienne de Hama, le 11 octobre 2015.
La ville syrienne de Kafr Nabudah, située dans la province syrienne de Hama, le 11 octobre 2015. REUTERS/Ammar Abdullah
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les forces du régime syrien, aidées par les raids aériens russes, avancent dans les provinces de Hama et Lattaquié. Plusieurs localités ont été reprises aux insurgés. Moscou assure avoir bombardé 63 positions de « terroristes » ces dernières 24 heures.

Publicité

L’armée de Bachar al-Assad, avec l'appui des miliciens du Hezbollah libanais, aurait gagné du terrain grâce aux frappes aériennes de l’armée russe.

Dans la province de Hama (centre), elle aurait pris le contrôle d’une zone stratégique tenue par les insurgés le long de l’autoroute qui va de Damas, la capitale, jusqu'à Alep en passant par Homs. Cette région est aux mains de l'Armée de la conquête, une alliance d'insurgés soutenus par l'Arabie saoudite et la Turquie qui comprend le Front al-Nosra, la branche syrienne d'al-Qaïda.

Les frappes aériennes russes, qui ont commencé le 30 septembre pour venir au secours du régime de Bachar al-Assad, se sont principalement concentrées sur la province de Hama et celle d'Idleb (nord-ouest). Les forces du régime avaient subi ces derniers mois des revers face aux rebelles qui menaçaient des zones tenues par le gouvernement et notamment les régions côtières vitales pour le régime.

Sur un autre front, l'Observatoire syrien des droits de l'homme affirme que, dans la province d'Alep, les soldats et miliciens pro-régime ont attaqué l'organisation de l’EI pour desserrer l'étau autour d'un aéroport militaire assiégé par les jihadistes depuis plusieurs mois.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail