Accéder au contenu principal
Syrie / Russie

Syrie: la Russie annonce l'ouverture d'une ligne directe avec Israël

Un avion russe sur une base aérienne syrienne (capture d'écran d'une vidéo réalisée par le ministère de la Défense russe), le 5 octobre.
Un avion russe sur une base aérienne syrienne (capture d'écran d'une vidéo réalisée par le ministère de la Défense russe), le 5 octobre. REUTERS/Ministry of Defence of the Russian Federation/Handout
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Alors que les discussions se poursuivent avec les Américains, les Russes annoncent l’ouverture d’une ligne directe avec les Israéliens. Il s’agit d'éviter tout incident entre leurs avions dans l'espace aérien syrien.

Publicité

Avec notre correspondante à MoscouMuriel Pomponne

Les pilotes russes et israéliens ont commencé mercredi leur entraînement pour assurer la sécurité des vols au-dessus de la Syrie. L’annonce a été faite par le ministère russe de la Défense qui précise : « Le partage mutuel d'informations sur les opérations de nos forces aériennes a été établi par le biais d'une ligne directe entre le quartier-général russe de la base aérienne de Khmeimin, en Syrie, et le commandement de l'aviation militaire en Israël. »

Le 9 octobre dernier, d'après la presse israélienne, le chef d’état-major adjoint, le général Nikolai Bogdanovski à la tête d'une délégation militaire russe, s’est rendu à Tel-Aviv pour rencontrer son homologue israélien. Et en septembre, lors de la visite du Premier ministre israélien à Moscou, les deux pays s’étaient mis d’accord sur la création d’une commission militaire bilatérale qui coordonnerait les actions militaires dans les airs et sur mer.

Selon des sources concordantes, Israël a effectué plus d'une dizaine d'attaques aériennes en Syrie depuis 2013. La plupart de ces frappes ont visé des transports d'armes destinées au Hezbollah libanais.

Moscou et Tel-Aviv n’ont pas les mêmes objectifs en Syrie. Les premiers cherchent à sauver le régime de Bachar el-Assad, les seconds, à éliminer la menace du Hezbollah sur Israël. Mais les deux pays ne veulent pas de confrontation.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.