Accéder au contenu principal
Syrie

Syrie: plus de 250000 morts en quatre ans, selon l'OSDH

Un combattant de l'armée syrienne libre à Hama, le 14 octobre.
Un combattant de l'armée syrienne libre à Hama, le 14 octobre. REUTERS/Khalil Ashawi
Texte par : RFI Suivre
2 mn

C'est un effroyable bilan pour la guerre civile qui ravage la Syrie depuis quatre ans : selon l'Organisation syrienne des droits de l'homme (OSDH), plus de 250 000 personnes ont perdu la vie dans ce conflit interminable et meurtrier. Sur ces 250 000 tués, plus du tiers sont des victimes civiles.

Publicité

C'est un bilan macabre effectué chaque mois par l'Organisation syrienne des droits de l'homme. Cette ONG basée à Londres dispose d'un vaste réseau d'informateurs sur le terrain, qui lui permet de dénombrer jour après jour le nombre de victimes provoquées par la guerre civile.

Au mois de septembre 2015, plus de quatre ans après le début du conflit, ce sont donc plus de 250 000 personnes qui ont perdu la vie. Dans le camp loyaliste, l'OSDH dénombre 90 000 tués parmi les soldats syriens et les miliciens qui se battent à leur côté. L'ONG estime à plus de 80 000 le nombre de tués dans les rangs de la rébellion, dont un tiers de combattants étrangers.

Mais le conflit est également meurtrier pour la population. Selon l'OSDH, la guerre a provoqué la mort de plus de 70 000 civils, parmi lesquels 12 000 enfants.

La courbe de ce bilan macabre a bien peu de chances de s'inverser, avec l'entrée en scène de la Russie et la nouvelle offensive lancée par le régime dans les provinces de Homs, d'Idleb et d'Alep.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.