Accéder au contenu principal
Arabie saoudite

Arabie saoudite: le droit de vote des femmes, une simple étape?

Une femme quitte son bureau de vote à Riyad, le 12 décembre 2015.
Une femme quitte son bureau de vote à Riyad, le 12 décembre 2015. REUTERS/Faisal Al Nasser
Texte par : RFI Suivre
1 min

Au moins quatorze Saoudiennes ont été élues samedi 13 décembre lors des premières élections municipales ouvertes aux femmes dans le royaume. L'Arabie saoudite était jusque-là le dernier pays au monde à ne pas permettre le vote de ses citoyennes.

Publicité

Avec notre envoyé spécial à Riyad,  Nicolas Falez

Avec plus de 2000 sièges de conseillers municipaux à travers tout le pays, on comptera environ 1 femme pour 100 hommes à l'échelle nationale. Reste que ce scrutin et son résultat constituent clairement une étape en Arabie saoudite, où l'on imagine mal un retour en arrière.

Samedi dernier, les électeurs saoudiens ont choisi deux tiers de leurs conseillers municipaux. Le tiers restant sera nommé dans les prochaines semaines par le pouvoir. On verra alors si d'autres femmes, désignées donc, rejoignent celles qui ont été élues.

Tous ceux qui souhaitaient ce changement s'interrogent désormais sur une éventuelle prochaine étape des réformes. Concernera-t-elle le Majlis al-Choura, cette Assemblée consultative dont les membres sont choisis par le roi ? Certains Saoudiens espèrent qu'à l'avenir cette assemblée sera élue, au moins partiellement.

Un seul homme décide de ces changements : le roi Salman, arrivé au pouvoir il y a moins d'un an. Et ce n'est pas lui, mais son prédécesseur Abdallah qui avait voulu le vote et l'éligibilité des femmes en Arabie saoudite.

Arabie saoudite: les femmes votent et sont candidates

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.