Accéder au contenu principal
Iran

L'Iran interdit l'entrée de produits saoudiens sur son territoire

Vue panoramique de Téhéran, capitale de l'Iran.
Vue panoramique de Téhéran, capitale de l'Iran. (GNU Free Documentation license)
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le gouvernement iranien a interdit l'entrée de tous les produits saoudiens ou expédiés depuis l'Arabie saoudite et accusé l'aviation saoudienne d'avoir délibérément bombardé son ambassade a Sanaa, au Yémen. La crise entre l'Iran et l'Arabie saoudite entre ainsi dans une nouvelle phase critique.

Publicité

Avec notre correspondant à TéhéranSiavosh Ghazi

L'Iran a accusé les avions saoudiens d'avoir bombardé délibérément l'ambassade iranienne à Sanaa au Yémen et d'avoir blessés plusieurs employés de la mission diplomatique.

« Le gouvernement saoudien est responsable des dégâts causés et de la situation des membres du personnel qui ont été blessés », a déclaré le porte-parole de la diplomatie iranienne.Téhéran et Riyad s'opposent ouvertement à propos de la crise au Yémen. Le gouvernement iranien a décidé d'interdire tous les produits saoudiens ou en transit par l'Arabie saoudite.

Une crise qui s'aggrave

De même, il a décidé de maintenir l'interdiction du petit Hajj. Quelque 500 000 Iraniens se rendaient à la Mecque pour le petit Hajj, qui a été suspendu en avril dernier à la suite de l'agression de deux jeunes pélerins iraniens par des policiers saoudiens. Selon les médias, les pélerins iraniens dépensent entre un et deux milliards de dollars en Arabie saoudite chaque année.

La crise entre les deux pays s'est donc encore aggravée, quatre jours après que Riyad ait décidé de rompre ses relations à cause de l'attaque de son ambassade par des manifestants qui voulaient dénoncer l'exécution d'un important dignitaire chiite saoudien.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.