Accéder au contenu principal
Iran/Etats-Unis

Echange de prisonniers entre les Etats-Unis et l'Iran

Le journaliste Jason Rezaian est l'un des quatre Américains libérés par Téhéran dans le cadre d'un échange de prisonniers avec les Etats-Unis. Ici en 2013 à Téhéran.
Le journaliste Jason Rezaian est l'un des quatre Américains libérés par Téhéran dans le cadre d'un échange de prisonniers avec les Etats-Unis. Ici en 2013 à Téhéran. AFP/AFP/
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Trois des quatre Américains libérés samedi des prisons iraniennes ont quitté dimanche 17 janvier Téhéran à bord d'un avion suisse. Quelques heures avant la levée de la plupart des sanctions internationales contre l'Iran samedi soir, à la suite de l'accord conclu en juillet dernier sur le nucléaire iranien, Washington et Téhéran avaient annoncé un échange de prisonniers.

Publicité

Les quatre Américains libérés par Téhéran, qui possèdent tous également la nationalité iranienne, sont le journaliste Jason Rezaian, chef du bureau du Washington Post à Téhéran, le pasteur Saeed Abedini, l'ancien marine Amir Hekmati et un certain Nosratollah Khosravi-Roodsari.

Ce dernier ne se trouvait pas dans l'avion qui a quitté la capitale iranienne, a précisé un responsable américain. On ignore s'il a décidé de rester en Iran ou de partir séparément. Le journaliste Jason Rezaian a quitté l'Iran accompagné par sa mère et son épouse Yeganeh Salehi. Un cinquième prisonnier américain, l'étudiant Matthew Trevithick, avait été libéré séparément et avait quitté Téhéran dès samedi.

Washington libère sept Iraniens

En échange, les Etats-Unis ont annoncé la libération de sept Iraniens, dont six ont aussi la nationalité américaine, arrêtés aux Etats-Unis pour avoir violé les sanctions qui frappaient la République islamique. Dimanche matin, Bahram Mechanic et Khosrow Afghahi ont été libérés de la prison de Houston, au Texas, ont annoncé leurs avocats. Un autre Iranien concerné par cet échange, Tooraj Faridi, avait déjà été libéré sous caution.

Arash Ghahreman, condamné en 2015 pour avoir tenté de faire passer en Iran du matériel de navigation maritime, a également été libéré, de même qu'Ali Saboonchi, condamné il y a deux ans. Nader Modanlo, condamné à huit ans de détention en 2013 pour avoir aidé l'Iran à lancer un satellite, est également sorti de sa prison de Virginie dimanche matin.

Les Etats-Unis ont par ailleurs annulé les poursuites lancées contre 14 autres Iraniens soupçonnés d'avoir participé à l'achat d'équipements militaires aux Etats-Unis afin de les livrer à l'Iran et dont Washington réclamait jusqu'ici l'extradition via Interpol.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.