Accéder au contenu principal
Iran

Nouveau Parlement iranien: moins de religieux que de femmes

Les partis réformateurs se sont engagés à faciliter la présence des femmes dans la vie politique, signe de l’évolution de la société iranienne (2e tour du scrutin législatif le 29 avril 2016, une femme vote à Shiraz).
Les partis réformateurs se sont engagés à faciliter la présence des femmes dans la vie politique, signe de l’évolution de la société iranienne (2e tour du scrutin législatif le 29 avril 2016, une femme vote à Shiraz). Farsnews.com/Handout via REUTERS
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Pour la première fois de l'histoire du Parlement de la République islamique d'Iran qui vient d'être renouvelé, les religieux y seront moins nombreux que les femmes.

Publicité

En Iran, à l'issue des élections législatives des 26 février et 29 avril derniers, le nouveau Parlement comptera 17 femmes contre seulement seize religieux alors que le Parlement sortant compte 27 religieux contre seulement 9 femmes. Si l'on considère l’évolution depuis les débuts de la révolution islamique de 1979 elle est encore plus frappante : le premier Parlement élu immédiatement après la révolution comptait 164 religieux soit dix fois plus que le nouveau Parlement iranien, précise notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi.

C'est à Téhéran que le phénomène est le plus accentué puisque sur les 30 élus de la capitale - tous réformateurs ou modérés - il y a un seul religieux contre huit femmes.
Autre nouveauté, il n'y a aucune personnalité de premier plan parmi les religieux élus députés, contrairement aux 37 dernières années.

L'actuel président Hassan Rohani, l'ex-président Akbar Hachemi Rafsandjani ou encore l'ex-président réformateur Mohammad Khatami, tous trois religieux, ont tous été parlementaires. Si le nombre des religieux parlementaires a chuté au Parlement, les religieux continuent néanmoins à occuper des postes clés au sein du régime, comme l’actuel président Rohani.

Enfin, en ce qui concerne les députées femmes, les partis réformateurs se sont engagés à faciliter leur présence dans la vie politique signe de l’évolution de la société iranienne, où les femmes sont de plus en plus présentes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.