Accéder au contenu principal
Syrie / Jordanie

Afflux de réfugiés syriens à la frontière jordanienne

Un groupe de Syriens bloqués à la frontière attend de traverser en territoire jordanien, le 4 mai 2016, près de la ville de Ruwaished, à l'est d'Amman.
Un groupe de Syriens bloqués à la frontière attend de traverser en territoire jordanien, le 4 mai 2016, près de la ville de Ruwaished, à l'est d'Amman. REUTERS/Muhammad Hamed
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Conséquence du conflit syrien : selon les gardes-frontières jordaniens, environ 64 000 Syriens sont désormais bloqués le long de la frontière avec la Jordanie. Un nombre en augmentation constante après deux semaines de massacres de civils et de destructions massives sur Alep.

Publicité

C'est une zone désertique dans le sud de la Syrie. Dans cette région, les autorités jordaniennes avaient dénombré en janvier dernier 16 000 réfugiés syriens massés à leur frontière, 50 000 à la mi-avril. Et désormais environ 64 000, un nombre qui augmente chaque jour selon les garde-frontières jordaniens, qui constatent un afflux de populations fuyant les combats de ces dernières semaines.

Le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés exhorte le royaume jordanien à ouvrir la porte à ces civils, mais Amman dit redouter des infiltrations de jihadistes du groupe Etat islamique (EI).

La Jordanie accueille déjà 600 000 réfugiés syriens selon l'ONU, 1,4 million selon les chiffres du royaume.

Depuis le début de la guerre en 2011, des millions de Syriens ont fui vers les pays voisins : Liban, Jordanie Turquie. Cette semaine l'envoyé spécial de l'ONU parlait de 400 000 civils susceptibles de quitter Alep en direction de la frontière turque.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.