Irak

L'Irak demande le remplacement de l'ambassadeur saoudien

Vue de Bagdad où l'ambassade d'Arabie saoudite avait rouvert fin 2015 après 25 ans de fermeture liés à la rupture des relations diplomatiques avec le régime de Saddam Hussein.
Vue de Bagdad où l'ambassade d'Arabie saoudite avait rouvert fin 2015 après 25 ans de fermeture liés à la rupture des relations diplomatiques avec le régime de Saddam Hussein. Wikimedia Public Domain

L'Irak a demandé officiellement à l'Arabie saoudite de remplacer son ambassadeur à Bagdad. Le gouvernement irakien reproche au diplomate saoudien d'avoir tenu des propos controversés dans les médias. Thamer al-Sabhan s'est exprimé au sujet de la volonté d'un groupe irakien, soutenu par l'Iran, de l'assassiner. Selon le porte-parole du ministère irakien des Affaires étrangères, de tels propos ne visent qu'à «saper l'image de l'Irak» et jette «un doute sur la capacité du pays à protéger les délégations diplomatiques». Thamer al-Sabhan s'en défend et accuse l'Iran de vouloir marginaliser la communauté sunnite irakienne.

Publicité

L’Iran est derrière cela. Derrière les conflits entre les communautés sunnites et chiites, il essaie de marginaliser les sunnites en Irak. Son objectif n’est pas l’Irak en tant que tel, mais il est d’attiser les conflits entre les deux communautés. C’est la nation musulmane qui est visée, c’est le but de l’Iran. Et je suis le fils d’une grande tribu qui a une forte présence en Irak, car elle compte six millions d’Irakiens, donc j’ai le droit d’être inquiet de la situation actuelle en Irak et de l’avenir de son peuple.

Thamer al-Sabhan

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail