Accéder au contenu principal
Irak

L’armée irakienne lance une offensive sur Charqat, sur la route de Mossoul

L'armée irakienne continue de préparer la reconquête de Mossoul (photo d'illustration).
L'armée irakienne continue de préparer la reconquête de Mossoul (photo d'illustration). AHMAD AL-RUBAYE / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les forces de sécurité irakiennes ont lancé ce mardi 20 septembre, avec le soutien de milices chiites, une opération destinée à reprendre au groupe EI la ville de Charqat, une localité clé pour l'offensive contre Mossoul.

Publicité

Située sur la rive occidentale du Tigre, la localité de Charqat est à 260 km au nord-ouest de Bagdad et à environ 80 km au sud du bastion jihadiste de Mossoul. Aux alentours, les forces irakiennes ont déjà reconquis plusieurs localités au nord de Charqat en préparation de l'offensive contre le groupe EI à Mossoul. Selon plusieurs sources, l'opération pour libérer Charqat a commencé à 5h30 (soit 2h30 heure locale) depuis plusieurs directions et avec le soutien des forces de la coalition internationale conduite par les Etats-Unis.

Les forces armées irakiennes sont parvenues fin août à chasser l'EI de Qayyarah, une ville à 60 km au sud de Mossoul, qui pourrait servir de point de départ pour lancer les opérations. Le colonel John Dorrian, porte-parole de la coalition internationale anti-jihadistes conduite par Washington, a indiqué que la coalition avait mené 19 frappes aériennes au cours des deux dernières semaines pour préparer l'opération de Charqat. Il s'agit de « nettoyer la zone pour garantir que les voies de ravitaillement (des troupes) soient protégées », a-t-il expliqué.

L'opération est aussi menée en partie par les Unités paramilitaires chiites irakiennes de la mobilisation populaire, alliées du pouvoir irakien et de l'Iran.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.