Accéder au contenu principal
Syrie

L’armée syrienne progresse à Alep, prise sous un déluge d’obus sans précédent

Le quartier de Tariq al-Bab à Alep a connu d'intenses bombardements ces derniers jours.
Le quartier de Tariq al-Bab à Alep a connu d'intenses bombardements ces derniers jours. REUTERS/Abdalrhman Ismail
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Syrie, les raids aériens et les combats se poursuivent dans tout le pays, et se concentrent à Alep, depuis l’échec de la trêve conclue par la Russie et les Etats-Unis, le 19 septembre dernier. Après quatre jours de raids et de bombardements, l’armée syrienne et ses alliés ont avancé dans la région.

Publicité

Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

Pour la première fois depuis l’entrée des rebelles dans la deuxième ville de Syrie, en 2012, les lignes de démarcation ont bougé. L’armée syrienne et la brigade al-Qods, essentiellement composée de réfugiés palestiniens de Syrie, ont pris samedi le camp de Handarat, au nord-est d’Alep. Les rebelles ont lancé une contre-attaque sans parvenir à reprendre le terrain perdu.

Le camp palestinien de Handarat constitue la première ligne de défense des quartiers est d’Alep, contrôlés par une coalition de rebelles jihadistes et islamistes.

L’armée syrienne a aussi avancé au sud de la ville, en prenant une grande partie de Ramoussa et de Cheikh Saïd, ce qui lui a permis de resserrer l’étau sur les quartiers est.

 → A (RE)LIRE : A l'ONU, le régime de Damas assure que sa victoire est proche

Cette progression s’est déroulée sous des bombardements d’une intensité sans précédent. Une centaine de raids menés par des avions russes et syriens ont visé la ville en trois jours, et des milliers d’obus et de roquettes se sont écrasés sur les lignes de démarcation et sur les zones résidentielles.

Perte de Maan

L’armée syrienne a en revanche perdu, ce samedi, l’importante localité de Maan, au nord de Hama. Plus important encore, les rebelles ont bombardé, pour la première fois, la ville de Misyaf, au sud-est de la province de Hama. Célèbre lieu de villégiature, Misyaf, adossé aux montagnes alaouites, est un vivier du régime.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.