Etats-Unis / ONU

Washington accusé de «discrimination flagrante» par les Palestiniens

Salam Fayyad a fait ses études aux Etats-Unis; il a longtemps travaillé à la Banque mondiale à Washington.
Salam Fayyad a fait ses études aux Etats-Unis; il a longtemps travaillé à la Banque mondiale à Washington. REUTERS/Mohamad Torokman

Les Palestiniens sont en colère contre Washington ! Ils ont qualifié, samedi 11 février, de « discrimination flagrante » la décision des Etats-Unis de bloquer à l'ONU la nomination de l'ancien Premier ministre palestinien Salam Fayyad comme émissaire des Nations unies en Libye.

Publicité

Sur proposition du secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, Salam Fayyad devait remplacer l'Allemand Martin Kobler au titre d'émissaire de l'ONU en Libye. Refus de Washington ; mais pas à cause de sa compétence mais plutôt pour ne pas déplaire à Israël. « Depuis trop longtemps, les Nations unies ont injustement favorisé l'Autorité palestinienne au détriment de nos alliés en Israël », a fait valoir l'ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley, dans un communiqué.

Une réputation d'homme efficace

Salam Fayyad, 64 ans, a été Premier ministre de l'Autorité palestinienne de 2007 à 2013 et a aussi été ministre des Finances à deux reprises.Mais surtout, il a fait ses études aux Etats-Unis ; il a longtemps travaillé à la Banque mondiale à Washington de 1987 à 1995 et également au FMI. Il y a gagné une réputation d'homme efficace et sérieux. Il a toujours été apprécié par la précédente administration américaine.

Première nomination majeure

Il s'agissait de la première nomination majeure d'un émissaire dans une zone de conflit par Antonio Guterres le nouveau secrétaire général des Nations unies. « Bloquer cette nomination constitue un cas flagrant de discrimination fondé sur la base d'une identité nationale », a déploré, dans un communiqué, Hanane Achraoui, une dirigeante palestinienne membre du comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail